A l'écoute des citoyens
Attention! La saison des chenilles processionnaires est ouverte
Contrôle des champignons à la PNR : voir sous l'onglet prestations
Bienvenue à la Police Nyon Région
Chenilles processionnaires, un danger de saison
Que faire si vous croisez leur chemin?

Les chenilles processionnaires font partie de notre environnement naturel et leur développement est inéluctable, compte tenu de l'évolution du climat. Il n'est donc pas envisageable de les exterminer complètement. Tout au plus peut-on tenter de limiter les situations dangereuses.

Les poils de ces insectes possèdent des propriétés urticantes qui peuvent provoquer des troubles ou des réactions allergiques (oedèmes, démangeaisons, asthme, etc.) Pour les animaux domestiques, le contact avec les chenilles processionnaires peut causer de graves lésions, allant parfois jusqu'à la mort de l'animal.

Bien que le Conseil d'Etat exige la lutte contre les processionnaires dès leur apparition dans les lieux destinés au public (places de jeux, piscines, cours d'écoles, jardins et parcs), il n'est pas rare, au printemps, de croiser leur chemin.

Dans ce cas, il faut éviter de s'en approcher sans protection (gants, lunettes, masque ou foulard sur la bouche et le nez) car leurs poils volatiles peuvent causer des troubles respiratoires aux personnes sensibles. Le seul moyen de les détruire est de les ébouillanter. Toutefois, il est préférable de confier cette tâche à des professionnels. Le service des Espaces Verts de Nyon (022/316.42.90) ou les paysagistes pourront vous renseigner.

Soyez particulièrement vigilants avec les chiens, qui, par curiosité, vont aller flairer les processions. En cas de contact, même bref, consultez d'urgence un vétérinaire. La nécrose provoquée par les poils urticants peut conduire à une amputation de la langue ou d'une partie de la truffe, voire à une mort par suffocation.

Tout savoir sur la chenille processionnaire du pin
Les "rançongiciels", une menace plus que jamais d'actualité
Les attaques de type "rançongiciel" ont augmenté ces derniers temps partout dans le monde. Une menace contre laquelle chacun doit rester vigilant

Les "rançongiciels" (de l'anglais ransomware), sont des logiciels malveillants dont le but est de rendre illisibles toutes les données personnelles d'un ordinateur. Ils peuvent aussi parfois bloquer l'accès à une machine. Pour récupérer ses accès, l'utilisateur est alors invité à payer une rançon, habituellement à l'aide d'une cryptomonnaie, contre laquelle il reçoit la clé de déchiffrement.

Il suffit qu'une seule machine soit compromise au sein d'un réseau pour que l'ensemble d'un parc informatique soit mis en danger. Le logiciel risque de se répandre et de compromettre des éléments critiques. Les rançons demandées peuvent atteindre des sommes considérables, sans aucune certitude que le paiement permettra réellement de récupérer les données. 

Bien que certaines solutions existent au niveau technique pour limiter ces risques, il est indispensable que chacun participe activement à sa sécurité en adoptant les bonnes pratiques. 

Comment se protéger ?

La plupart du temps, les rançongiciels sont distribués par le biais d'une pièce jointe ou d'un lien infecté dans un mail. Avant d'ouvrir une pièce jointe ou de cliquer sur un lien, pensez à :

  • vérifier le véritable expéditeur de l'e-mail en cliquant "Afficher détails"
  • vérifier si les éléments contextuels de l'e-mail sont plausibles : est-il normal que vous receviez un tel e-mail? Est-ce que vous connaissez ou utilisez le service mentionné? Savez-vous à quoi fait précisément référence cette soi-disant facture ou commande? 

 

Campagne de recrutement pour l’école 2019-2020

La campagne de recrutement pour l’école d’aspirants 2019-2020 des polices vaudoises a démarré le lundi 8 janvier 2018. S’intégrant dans un processus commun de sélection, la Police cantonale vaudoise et les neuf Corps des Polices communales vaudoises lancent leur campagne de communication respective en même temps afin de sélectionner les futurs policiers.

Communiqué de Presse
Site Internet Polices communales vaudoises. Découvrez les actualités :
Rejoignez-nous sur Facebook
Rejoignez-nous sur Instagram
Nuisances sonores - notre problème à tous!
Nouvelle campagne de la PNR

Les nuisances sonores :  une problématique que la Police Nyon Région met au centre de ses préoccupations

 

 

Le jeudi 22 février 2018, la Police Nyon Région a lancé sa campagne de prévention contre les nuisances sonores.

Faire la fête tout en respectant le repos des voisins!

Les comportements des noctambules troublent parfois le repos du voisinage. La police reçoit alors des plaintes de citoyens mécontents, gênés par ces nuisances sonores.


Parmi les bruits préjudiciables à une bonne qualité de sommeil, on relève notamment :

  • les éclats de voix

  • les klaxons

  • les bruits de moteur

  • la musique trop forte qui s’échappe d’un véhicule.
     

    Les agents de police constatent bien souvent que les auteurs de nuisances sonores ne sont pas conscients de ce qu'ils imposent au voisinage. A contrario, certains plaignants font preuve de peu de tolérance dans des situations particulières et temporaires (activités festives, sportives, musicales, lieux de rassemblements, bruit des animaux, activités dans les chantiers, etc.) Une prise de conscience et quelques changements de comportement peuvent accroître le respect mutuel et éviter des interventions et des litiges inutiles.

    Concrètement, deux policiers se rendront dans les établissements publics afin de remettre à leur responsable du matériel de prévention (sous-verres et affiches) comportant un dessin et un message ludique.

     

    Pour tous renseignements :

     Adjudant Rihs, Chef de l’unité Prévention-Proximité de Police Nyon Région, 022 799 17 17

Attention hérissons!
Ce petit animal si sympathique est menacé d'extinction

Dès leur réveil d'hibernation, on découvre malheureusement trop de hérissons écrasés sur les routes. La population de cet animal si utile dans les jardins a diminué de manière inquiétante partout en Europe. Selon les prévisions des spécialistes, si aucune mesure n'est prise, il pourrait avoir quasiment disparu en 2025!

Les principales causes de mortalité sont les pesticides (anti-limaces surtout), la circulation routière et les accidents avec les machines de jardin (tondeuses, coupe-bordures...) Avec un peu d'attention, chacun d'entre nous peut contribuer à la sauvegarde des hérissons.

En voiture, dès la tombée du jour, soyez attentifs. En effet, après une journée ensoleillée, les hérissons errent sur l'asphalte pour y manger les insectes qui profitent de la chaleur. Levez le pied, même en ville où le petit mammifère vit également.

Comment aider concrètement les hérissons de notre région : 

Tout savoir sur le hérisson et sa sauvegarde
Informations et conseils
Voir et être vu : essentiel pour plus de sécurité dans le trafic routier!
Un message de sécurité s'impose : dans la circulation routière, visibilité et vision irréprochables sont des gages de sécurité

Le message est lumineux : soyez bien visibles et vérifiez quotidiennement le fonctionnement de votre éclairage avant et arrière. Portez un gilet et des accessoires réfléchissants, surtout le soir et durant la saison hivernale.

Joignant les actes à la parole, PRO VELO et la PNR ont mené l'automne dernier une campagne commune de prévention. Dans le cadre de la Journée de la lumière, ils ont offert des articles réfléchissants aux cyclistes.

De plus en plus de personnes privilégient le vélo pour leurs trajets quotidiens. En plus d'être un mode de transport économique, écologique et sain, il permet souvent un gain de temps. En revanche, les cyclistes sont plus vulnérables dans le trafic routier. 

PRO VELO et la PNR ont rappelé aux intéressés qu'une conduite correcte et vigilante contribuait à prévenir les accidents. Le Bureau de prévention des accidents (BPA) estime que près de la moitié de ceux-ci pourraient être évités si les impliqués s'apercevaient ne serait-ce qu'une seconde plus tôt.

Plus d'informations ? 

Campagne Pro-Vélo
Brochure du BPA
Pour les véhicules d'urgence, chaque seconde compte!
Libérez les carrefours

Trop souvent, les usagers de la route passent au feu vert coûte que coûte et se retrouvent bloqués au milieu des carrefours, barrant ainsi la route aux véhicules circulant dans le sens transversal.

Passible d'une amende d'ordre de Fr. 60.-, ce comportement pose en outre un problème dont les conséquences peuvent s'avérer fatales. En effet, dans ces embouteillages, des véhicules d'urgence (police, ambulances ou pompiers) perdent régulièrement de précieuses secondes, les empêchant d'intervenir dans des conditions optimales.

Lutter contre l'engorgement des carrefours est dans l'intérêt de tous! 

Nouvelles couleurs des polices intercommunales
La Police Nyon Région présente le nouveau design de ses véhicules de patrouille

Les voitures de la PNR arborent désormais de nouvelles couleurs. Elles sont blanches, jaunes et bleues. De plus, le logo de la police communale, composé de neuf points disposés en carré, représentera les neuf corps communaux d'intervention du territoire vaudois.

Ce changement va dans le sens d'une uniformisation avec ces communes, dont quatre ont déjà adopté ce nouveau look. Le jaune est la couleur européenne pour les véhicules de police. En Espagne et au Royaume-Uni, ce sont déjà les teintes en vigueur.

Le jaune devrait attirer l'attention des passants. Cet habillage commun est un vecteur de communication pour indiquer que les polices communales vaudoises sont coordonnées.  Si toutes les forces de l'ordre communales vont adopter ce nouveau style, ce ne sera pas le cas de Lausanne, qui désire garder une unité visuelle propre à la ville.

Découvrez nos nouvelles couleurs !
Blanc, jaune et bleu
Stop aux mégots
Les cigarettes sont nocives pour la santé. Elles le sont aussi pour la planète

Chaque année, des milliards de mégots sont disséminés dans la nature. Or, ce sont des déchets non biodégradables qui polluent les villes, la flore et la faune, en particulier le milieu marin. 

De nombreux fumeurs trouvent normal de jeter leurs mégots sur le sol ou dans les grilles d'égouts. Or, contrairement à ce qu'ils pensent, ils ne sont pas biodégradables. Ils sont juste photodégradables et la matière première ne disparaît pas complètement : elle se dilue au contact de l’eau ou du sol. Les mégots envahissent les villes, où les jeunes enfants et les animaux domestiques peuvent les ingérer. La nicotine qu’ils contiennent est toxique et peut entraîner des vomissements. Les mégots terminent souvent leur vie dans les océans, du fait du parcours des égouts - ils représentent ainsi 40 % des déchets présents dans la mer Méditerranée.

Chaque année, en Suisse, le littering coûte 200 millions de francs à la communauté. 

Un mégot jeté dans un égout pollue à lui seul 500 litres d'eau! En ce moment, une campagne de marquage près des grilles d'égouts veut sensibiliser les fumeurs à ce geste qui n'a rien d'anodin. Le slogan de l'Association suisse des gardes-pêche est parlant : Sous chaque grille se cache une rivière. Et chaque mégot jeté dans les canalisations peut nuire aux habitants des cours d'eau.

Pour éviter cela, des efforts doivent être fournis par chacun. Il suffit parfois de quelques pas supplémentaires pour jeter ses détritus dans une poubelle publique. D'autre part, des entreprises distribuent gratuitement des mini cendriers de poche pour éviter la pollution de l'environnement. Il ne tient qu'à nous de faire ce geste simple. Pour finir, sachez que le Règlement de police de la Ville de Nyon stipule :

Art. 101 - Il est interdit de salir la voie publique, notamment : d'uriner et de cracher sur les trottoirs et sur les chaussées, de jeter tous types de détritus, débris, mégots et autres quels qu’ils soient, sur la voie publique, dans les propriétés communales, dans les canalisations, dans les cours d’eau et dans le lac, d'y déverser des eaux souillées, d'obstruer les bouches d'égouts.

Commandez votre cendrier de poche
Campagne "Sous chaque grille se cache une rivière"
Toilettes publiques
Opération Toilettes accueillantes

Pour pallier le manque de toilettes publiques à Nyon, notamment en raison de travaux, l'opération "Toilettes accueillantes" a été lancée.

Ce concept permet au public d'utiliser les toilettes des restaurants participant au projet, à titre gratuit et sans obligation de consommer. En contrepartie, les établissements reçoivent une indemnisation forfaitaire de la Ville pour le nettoyage.

Ces restaurant sont L'Entre-Deux, le Café du Boiron, le Café des Fontaines, Les Brasseurs, La Puccia, le restaurant de Colovray et Nyon Hostel.

L'actualité de votre police
Mise au concours de deux postes d'agent/e ou de sous-officier de police
Recrutement des aspirants pour la volée 2019-2020
Contrôle des champignons à la PNR
Dénoncer un véhicule sur votre place privée
Déposer une plainte en ligne
Un plaisir pas si innocent
Inscription à la lettre d'informations
Paiement en ligne de vos amendes (eGuichet)
Formulaire de commande de macarons de stationnement à Nyon (eGuichet)
Informations légales
Les textes, photos et logos de ce site ne peuvent être reproduits sans autorisation préalable (sauf les communiqués, formulaires et règlements).
© Police Nyon Région

POLICE NYON REGION | police-nyon-region.ch | Crans-près-Céligny, Nyon, Prangins | design & dev by Bluewave Studio ©2014